EOTETRAGONITES DEPRESSUS

Sommaire

Spécimens figurés dans les planches suivantes de l'Atlas des faunes d'ammonites pyriteuses :
planche 25 - planche 26 - planche 27 - planche 28

Auteurs cités

 

  • Raspail F V., 1866 - Diagnose originale
  • Fallot P., 1920

Fiche complète, à télécharger : Eotetratonites depressusEotetratonites depressus

RASPAIL F. V.

Histoire naturelle des Ammonites et des Térébratules suivie de la description des espèces de ces deux genres recueillies dans les départements des Basses-Alpes, du Vaucluse et de la Lozère.
Paris et Bruxelles, 1866, p. 29, pl. II, fig. 9
 

Pl. II, fig. 9

 AM. DEPRESSUS, Nob. (Am. déprimée).

Castellane

 Ed raspail1

Diagnose originale :

Ed raspail2 

Note : Ce nuclei correspond au type de l’espèce EOTETRAGONITES DEPRESSUS (Raspail – 1866). L’indication de localité type : Castellane est vague. Elle correspond probablement à l’affleurement aptien de La Baume.

FALLOT P.

Observations sur diverses espèces du Gargasien bathyal alpin et en particulier sur la faune de Blieux.
Mém. Carte Géol. dét. De la France, 1920, pl. II

 

Pl. II, p. 243 - 247

Fig. 5

TETRAGONITES DEPERETI
Kil. 1892

Blieux

 Ed fallot1
Note : Ainsi que l’a fait remarquer M. Breistroffer (1947), c’est à tort que P. Fallot a assimilé ce nuclei à ARGONAUTICERAS DEPERETI (Kilian), sur la seule présence d’une ornementation de fines costules qui ne correspond, ici, qu’à la conservation des stries ornant le test sur les tours les plus jeunes. Néanmoins il n’y a pas lieu de proposer  un nouveau taxon : EOTETRAGONITES BLIEUXENSIS (Breistroffer). Cette forme ne sort pas du cadre de l’espèce EOTETRAGONITES DEPRESSUS (Raspail – 1866).
 

Pl. II, p 237 – 239

Fig. 7

TETRAGONITES DEPRESSUS
Raspail 1866 var. JACOBI Killian in litt.

Blieux

Ed fallot2
NoteLa variété JACOBI proposée par Fallot n’a pas lieu d’être. Le spécimen ne sort pas du cadre du taxon EOTETRAGONITES DEPRESSUS.
 

Pl. II, p 239 - 240

Fig. 8

 TETRAGONITES DEPRESSUS
Raspail sp.1866

Blieux

Ed fallot3
 Note : Excellente représentation d’un spécimen de l’Aptien de Blieux.
 

Pl. II, p 240 - 242

Fig. 9

TETRAGONITES DEPRESSUS
Raspail sp.1866,
var. KOSSMATELLIFORMIS nobis.

 Blieux

Ed fallot4
 Note : La variété Kossmatelliformis proposée par Fallot n’a pas lieu d’être. Le spécimen ne sort pas du cadre du taxon EOTETRAGONITES DEPRESSUS.
   

En 1920, P. Fallot a attribué à l’ « Ammonites depressus (RASPAIL, 1866) » un spécimen de l’Aptien de Blieux.

Etant donné que cet exemplaire montre des sillons mieux marqués que le type de RASPAIL et des flancs plus plats, il a été distingué ultérieurement par M. BREISTROFFER pour devenir le type d’un nouveau taxon : Eotetragonites raspaili (BREISTROFFER, 1947).

Mais, la réunion d’une importante série d’individus montre tous les termes de passage entre les deux types.

Il s’agit en fait d’une espèce offrant une grande variabilité, à laquelle le nom d’Eotetragonites depressus (RASPAIL, 1866) doit être conservé.