PHYLLOPACHYCERAS BABORENSE

Sommaire

Spécimens figurés dans les planches suivantes de l'Atlas des faunes d'ammonites pyriteuses :
 planche 9 - planche 10 - planche 11 - planche 12

Auteurs cités

 

  • Coquand H., 1879 - Diagnose originale, illustrée par Heinz, 1886
  • Sayn G., 1920

Fiche complète, à télécharger : Phyllopachyceras baborensePhyllopachyceras baborense

COQUAND H.

Bulletin de l’Académie d’Hippone, n°15 – Etudes supplémentaires sur la Paléontologie Algérienne, 1879, p. 26
Figure donnée HEINZ en 1886

Diagnose originale :

Texte coquand

 Pb heinz coquand1

Note : Les photographies de Heinz, regroupées au sein d’un opuscule rare, sont parmi les premières figurations photographiques d’ammonites. Toutes les ammonites d'une planche étaient mises en place avant que le cliché ne soit pris. Le Phyllopachyceras étant figuré en tout début de planche, il était très largement surexposé.  Cette méthode, ainsi que l'ancienneté du cliché, expliquent la faible qualité du document présenté, qui a été retravaillé pour plus de lisibilité.

SAYN G.

Contributions à l’étude des Céphalopodes Paléocrétacés du Sud-Est de la France (Matériaux pour servir à la connaissance du Crétacé inférieur).
Mém. pour servir à l’expl. de la Carte Géol. détaillée de la France, 1920, p. 200 - 202
 

Pl. I, fig. 14 a – b , 15 a- b

 PHYLLOCERAS INFUNDIBULUM d’Orb. var. ROUYANA d’Orb.

Hyèges, Vergons, Blieux,
Saint-André (Basses-Alpes) ;
 Le Pègue et Teyssière (Drôme)
 Pb sayn1

Note : Sous l’appellation de PHYLLOCERAS INFUDIBULUM (d’Orbigny) var. ROUYANA (d’Orbigny), G. Sayn a figuré une petite série de l’aptien du sud-est de la France, assimilable au PHYLLOPACHYCERAS BABORENSE (Coquand).