Duvalia emerici - Planche 3

Planche 3 : BARREME (04) – CASTELLANE (04) – CHAUDON-NORANTE (26) – ETOILE St CYRICE (05) – EYROLES (26) – LABOREL (26)

Figures 1, 2  Spécimen n°29592 – BARREME (04)
Rostre amputé de sa région antérieure mais remarquable par la dissymétrie de la région postérieure.
Figures 3, 4, 5  Spécimen n°29772 – CHAUDON-NORANTE (26)
Privé de sa région la plus antérieure mais remarquable stade adulte de grande taille, offrant les traces d'une double morsure par un poisson à dents plates. Le type morphologique est caractérisé par l'extrême brièveté de la zone étranglée antérieure. L'étranglement est peu prononcé.
Figures 6, 7  Spécimen n°39353 – CASTELLANE (04)
Topotype adulte. Le rostre est complet. La région postérieure, dilatée, se rapproche de l'holotype.
Figures 8, 9  Spécimen n°86054 – EYROLES (26)
Spécimen plus jeune, également complet. Région postérieure plate et région antérieure gracile.
Figures 10, 11  Spécimen n°39335 – HAUTES-DUYES (04)
Grand rostre incomplet.
Figures 12, 13  Spécimen n°78772 – EYROLES (26)
Tout à fait remarquable car absolument complet. Appartient au morphotype à région antérieure étroite et allongée à l'inverse du 29772 de CHAUDON-NORANTE.
Figures 14, 15  Spécimen n°58062 – ETOILE-St CYRICE (05)
Spécimen de taille moyenne, parasité. Région postérieure du rostre fortement comprimée.
Figures 16, 17  Spécimen n°22134 – LABOREL (26)
Excellent spécimen adulte. Complet à l'exception d'une très faible partie de la paroi alvéolaire.

<<      <     3     >     >>