Spécimens complets ou remarquables

Soit au total 137 spécimens, dont la plupart provenant de sites où l’espèce n’avait jamais été figurée et souvent même jamais citée. Ce total imposant s’explique par la nécessité de faire connaître Duvalia emerici à ses différents stades de développement ontogéniques et d’appréhender l’ampleur de sa variabilité morphologique.

Les planches sont présentées dans l’ordre alphabétique des localités.

Planche1111 AULAN (26)
Planche 2 AULAN (26), BALLONS (26), BARREME (04)
Planche 3 BARREME (04), CASTELLANE (04), CHAUDON-NORANTE (26), ETOILE ST CYRICE (05), EYROLES (26), LABOREL (26)
Planche 4 LABOREL (26)
Planche 5 LABOREL (26), LACHAU (26), LAUX-MONTAUX (26), MONS (30), MONTAUBAN-SUR-L’OUVEZE (26)
Planche 6 MONTBRUN-LES-BAINS (26), MORIEZ (04), REILHANETTE (26)
Planche 7 REILHANETTE (26), ROCHEBRUNE (26), SAHUNE (26), ST ANDRE-LES-ALPES (04), ST GENIS (05), STE COLOMBE (05)
Planche 8 STE COLOMBE (05), SENEZ (04)
Planche 9 SENEZ (04), VERGONS (04)
Planche 10 VERGONS (04)
Planche 11 VERGONS (04)
Planche 12 VERGONS (04), VILLEPERDRIX (26)

LE TUEUR ET SA VICTIME ?

Trouvés à quelques centimètres l’un de l’autre, ces fragments de voûte palatine d’un poisson, PYCNODUS CYLINDRICUS (PICTET et CAMPICHE), et le rostre d’une bélemnite, DUVALIA EMERICI (RASPAIL), portant les traces d’une morsure des deux côtés.

De chaudon 29774

 Sommaire 

 Planches          >>