Parasitisme et malformations

DUVALIA LATA (BLAINVILLE, 1827)

Duvalia lata - spécimen parasité      Sommaire 

     Le parasitisme par acrothoraciques est très répandu chez Duvalia lata puisque très exactement un quart des spécimens récoltés en sont affectés.

     Mais si l’on considère séparément les spécimens de la base du Valanginien inférieur et ceux de la partie supérieure de la zone à Campylotoxum, on constate que le taux de parasitisme est de 27 % dans le premier cas, de 18,6 % dans le second, ce qui est conforme aux observations plus générales sur les Bélemnites valanginiennes, montrant une diminution du taux de parasitisme en s’élevant dans l’étage.

Parasitisme par acrothoraciques

Avec Brachiopode inarticulé de type Crania. 

 

Les parasites acrothoraciques sont orientés dans le sens de la nage de la bélemnite.

 

38970

     Les malformations et cas tératologiques sont très peu nombreux : on en relève seulement 4 pour l’ensemble de la population, soit un taux de 1,6 %.

Duvali lata - apex bifide

 

Détail grossi d’un apex bifide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Sommaire